Leica M9 DNG ou JPG

Le Leica M9 n’est pas un appareil photo pensé comme les autres. Nikon, Canon … font d’excellents appareils et je suis fidèle à Nikon depuis des années. Mais Nikon n’a jamais fait un appareil photographique comme le M9. Pour tout dire, je ne suis même pas sur que Leica eux mêmes aient fait un autre appareil comme le M9.

Je ne parle pas de la qualité de fabrication, de la précision du télémètre ou de la fidélité des couleurs. Terrain ou Nikon et Canon sont absolument imbattables. Je ne parle pas non plus des nombreux réglages, des filtres et autres fonctionnalités, d’ailleurs Leica ne concurrence personne sur ce terrain, avec le M9 encore moins qu’avec le M10 ou le M11.

Ce qui rend le M9 unique est qu’il n’a pas été pensé comme l’appareil le plus fidèle, le plus fiable, le plus rapide ou le plus performant. Mais qu’il a été pensé comme un appareil unique. Je mets au défi le meilleur photographe de reproduire le rendu des images JPG du M9 avec un autre boitier. Même avec les fichiers DNG du même boitier, c’est quasiment impossible.

Le M9 est le seul boitier numérique pensé comme un boitier argentique. Son rendu est unique, il est mauvais en haute sensibilité et il résiste très mal aux sur-expositions … comme un film. Il est lent, fait un bruit typique de boitier argentique motorisé (le bruit du film qui avance). Vous y ajoutez la mise au point manuel via le télémètre, l’exposition parfois hasardeuse de sa cellule, un écran arrière aussi petit qu’inutile pour vérifier l’exposition d’une image et vous revenez trente en arrière dans le monde de la photographie.

Les JPG qu’il vous donne sont parfaits, à part changer leur taille pour les besoins liés à l’utilisation et rajouter un peu de sharpening, rien n’a `a y être changé. Si une photo en JPG sortie du boitier ne vous convient pas, n’y changez rien, elle est simplement mauvaise.